Plan d’action de santé au travail.

La prévention a trouvé toute sa place au détriment de la réparation lors de la validation du plan d’action de santé au travail pour la période 2016-2020. Ce plan favorise l’évaluation des risques et la culture prévention plutôt que de s’en tenir à une démarche dite «  curative».

Validé par le Conseil d’Orientations des Conditions de Travail (COCT) en décembre 2015, il constitue les directives du gouvernement sur la période 2016 à 2020.

 

Culture prévention

Au cœur de ce renouvellement de la politique de prévention, le Plan Santé au Travail place l’appropriation par tous les salariés de l’entreprise d’une culture de la prévention. Il favorise la prévention primaire, ce qui désigne l’ensemble des actions permettant de diminuer l’exposition à un risque.

La sécurité, l’affaire de tous.

Dans les entreprises, la sécurité au travail est trop souvent perçue comme une série d’obligations réglementaires techniques, prises en charge par des spécialistes dans les grandes entreprises ou des acteurs extérieurs à l’entreprise dans les petites. Or, l’évaluation des risques et les actions qui en découlent doivent devenir l’affaire de tous, managers, représentants du personnel, salariés et dirigeants, dans une optique opérationnelle centrée sur les enjeux concrets de santé et de sécurité que rencontre l’entreprise.

 

plan-d'action-prevention

Source : extrait du plan de santé au travail

 

Le risque routier : Axe prioritaire de prévention.

 

Afin d’endiguer la hausse de la mortalité sur les routes françaises, le gouvernement a placé le risque routier comme axe prioritaire dans la culture de prévention. Un des leviers permettant de diminuer le nombre de décès en circulation est la sensibilisation de tout conducteur par le biais de l’entreprise. Celle-ci joue, par la même occasion, pleinement son rôle social et sociétal.

La promotion culture prévention de la sécurité routière repose sur plusieurs principes :

  • Accompagner l’évaluation du risque routier : diagnostic selon la méthode VECO   (lien hypertexte, site internet) et élaboration de statistiques.
  • Améliorer la sensibilisation.
  • Etablir un système d’information et de communication.

Cette démarche sécurité routière prend en compte les déplacements pour des missions professionnelles et les trajets domicile travail vous permettant d’obtenir des ristournes de la CARSAT sur vos cotisations travail et trajet.

 

Diarbenn Solutions vous accompagne dans l’appropriation d’une démarche sécurité routière.

 

Pour en savoir plus :

Et pour aller plus vite :

  • Culture prévention : pages 11 à 14.
  • Prévenir le risque routier professionnel : pages 23 à 24.