Passage à l’heure d’hiver : Danger sur les routes.

Nous constatons une hausse de la mortalité piétonne à partir du mois de novembre après le passage à l’heure d’hiver.

Chaque année, au moment du passage à l’heure d’hiver, est enregistré un pic d’accidentalité et de mortalité dont les piétons sont les premières victimes.

L’heure d’hiver accroît la période d’obscurité aux heures de pointe, heures auxquelles les usagers de la route sont les plus nombreux et les plus fatigués.

Le soir, les automobilistes doivent redoubler de vigilance. Il leur faut ralentir et se méfier des « trous noirs », ces passages d’une zone éclairée à un espace plus sombre d’où un piéton peut surgir.

 

Conditions Météorologiques dégradées

Ce changement horaire coïncidence avec des conditions météorologiques souvent dégradées : pluie, vent, verglas, brouillard…cette dernière situation a été le facteur prépondérant dans le carambolage meurtrier en décembre 2016 en Vendée. La vitesse non adaptée dans de telles conditions ainsi que le non-respect des distances de sécurité ont certainement eu un impact sur l’accident.

Par temps de brouillard, chaque automobiliste doit rouler à 50km/h sur l’ensemble du périmètre routier, voie rapide compris (visibilité inférieure à 50 m).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entretien du véhicule.

Il est important et primordial pour rouler en toute sécurité d’effectuer un entretien rapide de votre véhicule avant cette période : contrôle des pneus, de la qualité des essuies glaces, de l’ensemble des feux, du niveau de lave glaces, l’état de la batterie…

Vous pouvez laisser une éponge ou une lingette absorbante dans votre véhicule afin de nettoyer les rétroviseurs extérieurs. Ceux-ci vont souvent être imbibés d’humidité ou de givre en hiver. Pensez à faire réviser votre voiture.

 

Pour en savoir plus :

Carambolage en Vendée :  « les gens roulaient trop vite » considère un automobiliste impliqué.